One Shot 11 ▲

 

One Shot 11 ▲ dans ▲ suicide-200x300

Cet OS a été écrit en écoutant Save me, San Francisco par Train.

______________________

Karen était la fille la populaire du lycée. Elle avait beaucoup d’amis, surtout perturbateurs. Tout le monde la respectait. Elle était une sorte de duchesse. Jusqu’au jour où cette vie idyllique bascula.

FLASH BACK

« Putain mais Stacy. Fais pas ta chieuse ! »

Karen chuchotait comme si Stacy pouvait l’entendre. Les deux amies s’étaient donné rendez-vous devant le cinéma du coin, uniquement un prétexte. En réalité, elles allaient faire une virée à 3, Karen, Stacy et Mike, le petit copain de cette dernière, dans la forêt. Soudain, Karen vit une voiture rouge décapotable ralentit près d’elle. Elle reconnut tout de suite Stacy, criant comme une folle.

« Mon dieu, on retombe dans les clichés. » grogna Karen en montant dans la voiture.

Stacy continuait à crier pendant toute la durée du trajet, et Mike roulait en silence. Karen n’avait absolument aucune idée d’où ils allaient, mise appart dans la forêt. Mais après tout, elle s’en fichait, le principal c’était ce qu’ils allaient faire. Stacy établirait le programme à leur arrivée. Et elle vu juste.

« Alors, qu’est ce qu’on va faire à ton avis Karen ? » lui dit Stacy avec un clin d’œil.

« De la défonce, en gros. » lui répondit-elle avec un sourire en coin.

« Ouais, j’ai apporté tout ce qu’il faut ! » ajouta  Mike en sortant bouteilles et sachet de poudre blanche.

« On commence quand ? » dit Karen, toute excité.

Mike lui fit signe d’approcher, il lui rendit une bouteille de Vodka.

« Cul sec ? » la défia t-il.

Il balança un sachet de poudre blanche à Stacy. En moins de 5 minutes, elle dormait, elle était choutée.

Pendant ce temps là, Karen et Mike avaient bu leur Vodka, ils étaient saouls.

Mike sauta sur Karen, et commença à lui arracher ses vêtements. Karen se laissait faire, elle enleva même ceux de Mike. Ils commencèrent à faire l’amour assez violement, dans la décapotable rouge.

***

Karen se réveilla nue, contre Mike. Elle était griffée presque partout et sentait quelques hématomes. La nuit dernière avait été assez violente.

FLASH BACK

Le lundi suivant, c’est-à-dire 2 jours après, Karen fut observée à chaque couloir. Elle pensait que c’était normal, après tout c’était la fille la plus populaire du lycée. Ces regards ne firent que de nourrir son ego. Mais vers les coups de midi, elle fut arrêtée dans son acception pour la cantine, par Mike. Son visage n’avait pas l’air commode. Elle lui sourit et voulu lui demander de se pousser, mais elle fut prise de court par la main de Mike qui arriva en force sur la joue de Karen.

« COMMENT TU AS PU ME FAIRE ÇA, SALOPE ! » hurla t-il en lui montrant des photos d’eux, nus dans une décapotable. Elle n’avait pourtant pas souvenir d’avoir pris en photo leur petite partie de jambes en l’air. Pendant ce temps, Stacy riait dans son coin.

Plus les jours passaient, plus la situation empirait. Karen commençait à ne plus avoir d’amis, elle sentait les moqueries dans son dos. Parfois même, certains ragots parvenaient à ses oreilles. Cela la blessait énormément, elle n’avait plus personne sur qui compter désormais. Stacy l’avais laissée tombé.

Un jour, les parents de Karen rentraient du travaille, ils cherchaient leur fille partout, en vain. Jusqu’à ce qu’ils la retrouve dans la baignoire de la salle de bain, Karen complètement vidée de son sang, par deux trous dans la poitrine.

______________________

Merci d’avoir lu cet OS ! :3
Désolé pour les fautes d’orthographe… :s
Vous pouvez retrouver mes autres OS ici >>> http://marcianabrooks.skyrock.com/

Bisous, Marciana Brooks. ♥

 

Publié dans : |le 23 mai, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

franckkokria |
Le rideau d'Arlequin |
kleber dupuy et le fort de ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Thelifeisajoke
| Rudy Mbemba-Dya-Bô-Benazo-M...
| Juillet-août 1942